Radio Soleil de Pala au Tchad remporte le prix du meilleur reportage à la Journée Mondiale de la Diversité Biologique.

Radio Soleil de Pala au Tchad remporte le prix du meilleur reportage à la Journée Mondiale de la Diversité Biologique.

Start a dialogue!

La Journée Mondiale de la Diversité Biologique a été célébrée le 22 mai dernier.  La biodiversité est à la base du bien-être humain actuel et futur, et son déclin rapide menace aussi bien la nature que les hommes. Le rapport d’évaluation de la biodiversité mondiale publié en 2019 par l’UNESCO, a démontré la responsabilité des activités humaines dans la perte de biodiversité, qui s’élève à 75% pour les écosystèmes terrestres. Cette évaluation a également indiqué que des solutions existent et qu’il n’est pas trop tard pour agir.

A l’occasion de l’édition 2020 de la Journée Mondiale de la Diversité Biologique, un concours du meilleur reportage a mis en compétitions les stations radio émettant dans la province du Mayo Kebbi Ouest au Tchad, autour du thème ‘nos solutions sont dans la nature.’ Une initiative du projet Giz du complexe transfrontalier BSB-Yamoussa, programme de la coopération Allemande, en lien avec le Programme de Gestion Durable des Forêts dans le Bassin du Congo (COMIFAC) et le projet d’appui au complexe Binational Sena Oura au Tchad et Bouba Djidda Yamoussa au Cameroun. Le projet Giz-BSB Yamoussa 2 intervient actuellement dans la préservation, gestion et conservation du Parc National de Sena Oura dans la province du Mayo Kebbi Ouest au Tchad.

Sur recommandation du projet, chacune des trois stations radio en compétition a réalisé un reportage de moins de cinq minutes soumis à l’évaluation du jury. Le reportage de la Radio Soleil de Pala portait sur les vertus nutritives, thérapeutiques et cosmétiques de l’arbre à karité et les menaces qui pèsent sur cette espèce végétale entièrement protégée au Tchad. Ce reportage appelait la communauté à œuvrer à la conservation de cette espèce à fort potentiel économique, localement appelé ‘l’or de la femme’.

La Radio Soleil de Pala a remporté le premier prix constitué d’un groupe électrogène de 3 Kva. Les deux autres stations radios : la Radio Développement Global (RDG) et la Radio Terre Nouvelle de Pala, ayant occupé respectivement le 2ème et 3ème rang ont bénéficié chacune d’un téléphone androïde.

Le chef de station Radio Soleil de Pala, Abdelaziz Daouda Abassi a salué cette initiative du projet Giz-BSB Yamoussa 2, qui est la première du genre dans la province du Mayo Kebbi Ouest, et a encouragé son personnel à s’investir davantage dans le traitement des questions utiles à la communauté en dépit des difficultés logistiques et financières qu’éprouve la station.

La Radio Soleil de Pala est une radio communautaire installée avec le concours de la Francophonie en 2006 dans la ville de Pala, chef-lieu de la province du Mayo Kebbi Ouest en République du Tchad. Cette station émet sur la fréquence 98.0 MHz depuis le quartier Yatelim dans le 3e arrondissement de la ville de Pala. Ses ondes couvrent un rayon de 100 km avec environs 800 000 auditeurs majoritairement engagés dans l’agriculture, l’élevage, le commerce et l’exploitation artisanale de l’or.

Foka Mapagne, auteur du reportage gagnant est titulaire d’une Licence en Gestion des Ressources Humaines obtenue à l’Université de Moundou dans le sud du Tchad en 2013. Il travaille à la Radio Soleil de Pala depuis 07 ans et y occupe aujourd’hui le poste de Chef du Service des Programmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *