Utiliser la radio pour inciter les braconniers à devenir des écologistes

Utiliser la radio pour inciter les braconniers à devenir des écologistes

Start a dialogue!

Fait intéressant, Andrew Maimisa n’est pas un agriculteur de l’organisation COMACO (Community Markets for Conservation), mais un ardent adepte et auditeur de l’émission ‘Radio Farm Talk’ que tient cette organisation. «J’écoute les émissions de COMACO sur la radio Breeze FM et j’ai entendu les témoignages de nombreux agriculteurs qui ont vu leur vie transformée grâce au travail de COMACO pour autonomiser les agriculteurs ruraux. Je veux aussi faire partie de cette équipe gagnante; Je suis vieux et j’ai réalisé que je dois canaliser mon énergie restante dans l’agriculture et ne pas aller dans la brousse pour chasser le gibier illégalement. Après avoir écouté de nombreux témoignages de braconniers transformés, partagés sur l’émission ‘Radio Farm Talk’ et appris que ma Zambie gagne beaucoup de devises auprès des touristes qui visitent nos animaux sauvages, cela m’a convaincu de renoncer volontairement à mon arme à feu », a déclaré Maimisa.

Il a en outre exhorté COMACO à l’aider avec les ruches afin qu’il puisse désormais se concentrer sur l’apiculture et la culture du soja. Et recevant l’arme à feu restituée de COMACO, le Directeur du Département des Parcs Nationaux et de la Faune (DNPWL), Erastus Kancheya, a remercié l’organisation COMACO pour les bonnes incitations qu’elle continue d’offrir aux agriculteurs qui, à leur tour, motivent les braconniers à renoncer et deviennent des amis de la faune. «En tant que DNPWL, nous sommes honorés d’avoir un partenaire comme COMACO qui aide à réduire les niveaux de braconnage en Zambie. Mon appel s’adresse à ceux qui ont encore des armes à feu et des pièges, de les amener à COMACO ou les remettre à l’un de nos bureaux provinciaux », a déclaré Kancheya. Il a en outre averti ceux qui persistent encore dans le braconnage que le moment viendra et qu’ils feront face à la loi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *